LES AUTEURS

LISTE EN COURS SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION DE DERNIÈRE MINUTE

Jérôme ATTAL Dominique BARBÉRIS Jean-Luc CALYEL Karine DAISAY
Emmanuelle de BOYSSON Dominique de SAINT PERN Patrice DUHAMEL Lionel DUROY
Salim EJNAÏNI Vladimir FEDOROVSKI Sophie FONTANEL Lorraine FOUCHET
Nicolas FRAISSINET Géraldine JEFFROY Fanny JOLY Jean-Claude LAMY
Erwan LARHER Agnès LEDIG Alexis MICHALIK Jean-Paul MONGIN
Katherine PANCOL Loulou ROBERT Pierre ROCHEFORT Laurent ROMEJKO
Jean-Marie ROUART Christian SAUVAGE Junko SHIBUYA Yoan SMADJA
Maud TABACHNIK      

 

JÉRÔME ATTAL

© Cécile Nieszawer

Jérôme Attal est un écrivain, auteur compositeur interprète et scénariste français. Il a publié une douzaine de romans dont Les Jonquilles de Green Park et 37 étoiles filantes qui ont obtenu plusieurs prix littéraires. Parallèlement, il travaille à l'écriture de chansons et ses textes ont été chantés par des artistes aussi divers que Vanessa Paradis et Eddy Mitchell et un de ses textes figure sur l'ultime disque de Johnny Hallyday. Il écrit aussi des scénarios de courts et longs métrages et des livres pour la jeunesse influencés par Jacques Prévert et Roald Dahl. Pour cette rentrée 2019, son nouveau roman La petite sonneuse de cloches (Ed. Robert Laffont) est une sorte de Da Vinci Code amoureux sur les traces d'un amour de jeunesse de Chateaubriand.

 

DOMINIQUE BARBÉRIS

Dominique Barbéris enseigne à Sorbonne-Université et y anime des ateliers d'écriture.
Née au Cameroun, elle a passé son enfance en Belgique et ses attaches en Pays de Loire sont souvent présentes dans son œuvre.

Son premier livre La Ville a été publié chez Arléa en 1996. Parmi ses autres titres, Les Kangourous (Ed. Gallimard) a été adapté à l'écran en 2005 par Anne Fontaine sous le titre Entre ses mains. Quelque chose à cacher a reçu le Prix des Deux Magots et le Prix de la Ville de Nantes en 2008. Après Beau Rivage en 2010 et La Vie en marge en 2014, L'Année de l'éducation sentimentale (Ed. Gallimard) a reçu le Prix Jean-Freustié / Fondation de France en 2018. Son dixième roman, Un dimanche à Ville d'Avray (Ed. Arléa), publié en août 2019, a été sélectionné pour les Prix Goncourt et Femina.

 

JEAN-LUC CALYEL

Jean-Luc Calyel, né à Mulhouse, a effectué toute sa scolarité au Havre. En février 1981, il quitte Le Havre pour effectuer son service militaire dans la Gendarmerie maritime à Toulon avec le seul et unique but d'intégrer un jour le GIGN.
C'est en novembre 1985 qu'il passe enfin le concours d'entrée au GIGN. Il a alors 23 ans. Il reste, à ce jour, l'un des plus jeunes candidats à avoir intégré cette prestigieuse formation. Au sein du groupe, il gravit progressivement les échelons pour finir comme chef de groupe opérationnel au GIGN. Il dirigera jusqu'à 25 hommes, parfois plus, en fonction de la mission qui lui sera confiée. En décembre 1994, il participe à l'intervention sur l'Airbus d'Air France à l'aéroport de Marseille. Jean-Luc Calyel prend sa retraite en 2001, après avoir passé 20 ans au sein de la Gendarmerie, dont 14 années au GIGN. En 2008, il publie GIGN, les secrets d'une unité d'élite (Ed. Cherche-Midi). Ses souvenirs sont désormais adaptés en bande dessinée (Ed. A & H).

 

KARINE DAISAY

Karine Daisay, diplômée de l'école des Beaux-arts de Rennes, Karine se dirige très vite vers l'illustration pour la  presse, la publicité et l'édition, en France, aux USA et au Japon. Elle y développe la technique du collage traditionnel, expérimentant sans cesse les effets du papier, sa matière première. Depuis quelques années, elle privilégie l'édition jeunesse. Karine enseigne également les arts plastiques au collège. Livre à paraître en 2020, "Yukio, l'enfant des vagues", d'après un texte de JB Del Amo, aux éditions Gallimard jeunesse.

 

EMMANUELLE DE BOYSSON

Emmanuelle de Boysson est originaire de Mulhouse.
Écrivain et critique littéraire, elle est également l'une des fondatrices du prix de la Closerie des Lilas. Elle a publié de nombreux essais et romans inspirés des réalités féminines parisiennes. Les Grandes bourgeoises (Ed. Jean-Claude Lattès) en 2006 est un succès de librairie. Après Les Années Solex en 2017, elle réitère dans l'écriture autobiographique avec Que tout soit à la joie (Ed. Héloïse d'Ormesson), en racontant le parcours d'une jeune proviciale découvrant la vie dans le Paris des années 1970-1980.

 

DOMINIQUE DE SAINT PERN

© Isabelle Noir

Dominique de Saint Pern est journaliste. Elle a notamment été rédactrice en chef des magazines Elle et Marie-Claire. Elle collabore également à M, l'hebdomadaire du journal Le Monde. Elle est l'auteure de L'Extravagante Dorothy Parker (Ed. Grasset) en 1994, Les Amants du Soleil noir en 2005, Pour l'amour d'un guerrier en 2007 et Baronne Blixen (Ed. Stock) en 2015. En 2019, elle reçoit le Prix Simone Veil pour sa biographie d'Edmonde Charles-Roux titrée Edmonde (Ed. Stock).

 

PATRICE DUHAMEL

© Hannah Assouline - Éditions de l'Observatoire

Patrice Duhamel est né en 1945. Journaliste reconnu, il a exercé en radio, télévision et presse écrite. Il est aujourd'hui président de l'École de journaliste & de communication de Marseille. Il publie son premier livre en 2010, Cartes sur table, avec son frère le journaliste Alain Duhamel. Fin connaisseur et observateur de la vie politique française, il a écrit plusieurs ouvrages en collaboration avec l'homme de radio et de télévision, Jacques Santamaria. En 2019, ils cosignent La République abîmée (Ed. de l'Observatoire).

 

LIONEL DUROY

© Hannah Assouline Opale Leemage

Lionel Duroy est né en 1949, en Tunisie, dans une famille noble mais désargentée. Après avoir exercé plusieurs petits boulots, il devient journaliste pour Libération et L’Évènement du jeudi. A partir de son premier roman en 1990, Priez pour nous, il se consacre à l'écriture, alternant ses propres romans à des collaborations avec des célébrités souhaitant écrire leurs mémoires. Lionel Duroy est l'auteur de plus d'une douzaine de romans dont Écrire, Trois couples en quête d'orage, L'absente ou encore Le chagrin et L'hiver des hommes, prix Renaudot des Lycéens en 2012. S'inspirant librement de sa famille dans plusieurs de ses titres, il récidive en septembre 2019 avec Nous étions nés pour être heureux, imaginant les retrouvailles d'une famille déchirée autour d'un repas réunissant plusieurs générations.

 

SALIM EJNAÏNI

Salim Ejnaïni a 28 ans. Cavalier de saut d'obstacles dans la région de Bordeaux et conférencier en entreprises, il a perdu la vue à l'âge de 16 ans des suites d'une maladie diagnostiquée à l'enfance, la même année où il prit part à sa toute première compétition équestre de saut d'obstacles. Diplômé d'un bac littéraire en 2010, il obtient son diplôme d'État de masseur kinésithérapeute en 2014 et exerce également quelque temps comme journaliste dans la presse équestre. Sa passion pour les chevaux a enfoncé les barrières de la différence et lui a appris que prendre le risque d'échouer, c'est se donner une chance de réussir. Il raconte son expérience dans un livre paru en octobre 2019 L'impossible est un bon début (Ed. Fayard).

 

VLADIMIR FÉDOROVSKI

Vladimir Fédorovski est né en 1950 à Moscou. D'origine ukrainienne, fils d'un héros de la Seconde Guerre Mondiale, il s'intéresse très jeune à la littérature russe et française. C'est toutefois en tant que diplomate qu'il fait carrière. Proche de Leonid Brejnev puis de Mikhael Gorbatchev, il sera l'un des artisans de la Perestroïka. Il publie en 1991, Histoire secrète d'un coup d'état (Ed. JC Lattès). Auteur de plus d'une quarantaine d'ouvrages, il a un talent unique pour raconter la Russie éternelle. Fin connaisseur de la Guerre froide et de la politique internationale, il a publié récemment Poutine de A à Z (Ed. Stock), et Le roman vrai de la manipulation (Ed. Flammarion). En octobre 2019 sort en librairie Sur tes cils fond la neige (Ed. Stock). A travers ce livre, Vladimir Fédorovski raconte la genèse du roman Docteur Jivago en évoquant le parcours de l'écrivain, Boris Pasternak, prix Nobel de littérature en 1958. Vladimir Fédorovski rappelle aussi comment ce livre, et son auteur, furent un enjeu de propagande entre la CIA et la KGB.

 

SOPHIE FONTANEL

© Benjamin Decoin

Sophie Fontanel est romancière, journaliste et spécialiste de la mode. Après avoir collaboré pendant 15 ans avec le magazine "Elle", on la retrouve aujourd'hui dans le magazine "L'Obs". Maîtrisant les réseaux sociaux, elle est aussi "influenceuse", distillant conseils et coups de cœur sur la mode et les tendances. D'origine arménienne, elle a raconté sa famille dans certains de ses ouvrages. On lui doit Le plus jeune métier du monde, Grandir ou La vocation. En 2019, avec Nobelle (Ed. Robert Laffont), elle raconte la précocité du talent à travers le regard d'Annette, fillette très tôt attirée par l'écriture au mépris de son entourage.

 

LORRAINE FOUCHET

© Philippe MATSAS/Leemage Héloïse d’Ormesson

Lorraine Fouchet a été médecin urgentiste, avant de se consacrer à l'écriture. Elle est l'auteur de dix-neuf romans, dont le best-seller Entre ciel et Lou, couronné notamment par le prix Ouest et le prix Bretagne. En 2014, elle a publié J'ai rendez-vous avec toi, lettre ouverte à son père. Elle vit entre les Yvelines et l'île de Groix. Son vingtième roman Tout ce que tu vas vivre est paru au printemps 2019 (Ed. Héloïse d'Ormesson). Lorraine Fouchet est la marraine de l'association Livres en Loire.

 

NICOLAS FRAISSINET

© Melania-Avanzato

Nicolas Fraissinet est un auteur-compositeur, pianiste et interprète franco-suisse. Après quatre albums, et plusieurs tournées à travers le monde francophone, il signe avec "Des étoiles dans les yeux" (Editions Belfond) son premier roman. Un projet immersif à la fois littéraire et mélodique, dans lequel tous les chapitres peuvent être lus en musique au moyen de QR Codes, glissés dans l'ouvrage. Des variations en forme de bande originale pour un voyage initiatique à lire... et à écouter. Nicolas Fraissinet accompagnera musicalement sa rencontre pour évoquer le sens de son livre et premier roman.

 

GÉRALDINE JEFFROY

Géraldine Jeffroy est née à Chinon en Touraine. Elle est professeure de lettres en région parisienne. Après Soutine et l’Écolier bleu (Ed. Fondencre), elle publie à l'automne 2019 un roman très remarqué,
Un été à l'Islette (Éditions Arléa). A travers le personnage de la jeune Eugénie, préceptrice de la fille de la châtelaine du château de l'Islette, elle imagine, l'été qu'y passa Camille Claudel lorsqu'elle travaillait à son œuvre majeure, La valse. Ce joli château, proche d'Azay le Rideau, est le décor de ce roman plein de justesse, à la fois romantique et tragique.

 

FANNY JOLY

Fanny Joly est la benjamine d'une fratrie de huit enfants (dont six garçons). Née à Paris, elle y vit toujours, près de la Tour Eiffel, avec son mari architecte. Ils ont trois enfants. Après avoir travaillé aux côtés de sa soeur, l'humoriste Sylvie Joly, Fanny s'est lancé avec succès dans l'écriture jeunesse. Auteur prolixe, elle a publié plus de 300 livres jeunesse, tous âges confondus, vendus à plus de 5 millions d'exemplaires en France. Elle écrit aussi pour les adultes. On lui doit notamment Crises de mères et La vie comme Eva.

 

JEAN-CLAUDE LAMY

© Jean Leroux Les Jardins / Académie française

Jean-Claude Lamy est un ancien responsable de la rubrique littéraire de France Soir, chroniqueur au Figaro puis critique au Midi Libre. Jean-Claude Lamy a publié plus d'une vingtaine de livres comme romancier et biographe, dont Prévert, les frères amis, Prix Goncourt de la biographie, Mac Orlan, L'aventurier immobile, Prix Cazes Brasserie Lipp; Brassens, le mécréant de Dieu, Françoise Sagan, une légende et, en mai 2019, aux éditions Albin Michel, Mon Poulidor. En octobre 2019, il publie un premier récit avec Ma première mort (Ed. Serge Safran), récit doux amer sur la littérature, le cinéma, la mort et le temps qui passe.

 

ERWAN LARHER

© Olivier Roller

Erwan Larher est né en 1970 à Clermont-Ferrand. Après avoir travaillé dans l'univers musical et écrit des textes de chansons puis une pièce de théâtre montée en 2005. Son premier roman paraît en 2010 Qu'avez-vous fait de moi ? (Ed. Michalon). Suivent L'Abandon du mâle en milieu hostile et Entre toutes les femmes (Ed. Plon) et Marguerite n'aime pas ses fesses (Quidam, 2016). Présent au Bataclan lors des attentats de novembre 2015, Erwan Larher s'en inspire dans Le livre que je ne voulais pas écrire (Ed. Quidam) paru en 2017. Après le succès de ce titre, il revient à la pure fiction, avec ce septième roman, Pourquoi les hommes fuient, l’histoire de Jane, 21 ans, sur les traces de son père qu'elle n'a jamais connu.

 

AGNÈS LEDIG

© Eric Matheron-Balaÿ / Flammarion

Agnès Ledig a suivi des études d'agronomie, avant de changer d'orientation professionnelle pour devenir sage-femme. À cette époque, lors de sa formation, en 2004, son fils de 5 ans, Nathanaël tombe malade, atteint d'une leucémie. Face à cette épreuve, elle écrit chaque jour des messages sur son blog, et reçoit de nombreux messages d'encouragement, l'incitant à continuer l'écriture. À la mort de son enfant, elle se lance donc dans la rédaction d'un roman Marie d'en haut, publié en 2011, qui reçoit un accueil public très favorable. Remarquée par les éditions Albin Michel, elle récidive en 2013 avec Juste avant le bonheur qui obtient le Prix des Maisons de la Presse. Le succès d'Agnès Ledig se confirme avec Pars avec lui en 2014 et On regrettera plus tard, en 2016, Dans le murmure des feuilles qui dansent, en 2018, tous succès de librairie. La qualité de son écriture, la pertinence des thèmes abordés et la générosité de l'auteur font d'Agnès Ledig l'un des auteurs majeurs actuels. À Tours, au Salon du Livre, elle présentera en avant-première, Compter les couleurs, un audio-livre publié avec la complicité du comédien Pierre Rochefort.

 

ALEXIS MICHALIK

© Astrid-di-Crolladanza

Alexis Michalik est né en 1982. Comédien, dramaturge, metteur en scène, il est notamment l'auteur de la pièce Edmond qui reçut 5 Molières en 2017. 700 000 spectateurs l'ont applaudie à Paris et en Province. En 2019, il adapte lui-même sa pièce au cinéma.Tout en poursuivant ses activités au théâtre en tant que metteur en scène et au cinéma et à la télévision en tant que comédien, Alexis Michalik publie son premier roman, Loin, à l'automne 2019. Le livre, sur la liste du prix Renaudot, fait actuellement partie des meilleures ventes en librairie.

 

JEAN-PAUL MONGIN

Jean-Paul Mongin est le fondateur des Petits Platons. Après un master de philosophie en Sorbonne, il a travaillé pour l'Armée de Terre, fait du marketing dans la grande distribution, monté une agence web, dirigé une grande association... mais ce qu'il aime le plus, c'est raconter des histoires aux enfants. Ses livres ont reçu plusieurs prix, dont les Lauriers verts de la Forêt des livres, et la mention du Grand prix catholique de littérature. Sa collection, saluée par la critique et plébiscitée par les parents, permet aux enfants de s'initier à la philosophie, de façon ludique et pertinente.

 

KATHERINE PANCOL

© Sylvie Lancrenon

Katherine Pancol est née à Casablanca. Après avoir été professeur de français et de latin, elle fait plusieurs petits boulots avant de devenir journaliste pour Paris-Match et Cosmopolitan. L'éditeur Robert Laffont remarque sa plume et lui propose d'écrire un roman. Ainsi parait Moi d'abord en 1979, vendu à plus de 300 000 exemplaires, suivi de La barbare en 1981. Alternant romans et chroniques dans la presse, elle signe des interviews de Ronald Reagan, Jacques Chirac, Louise Brooks ou Johnny Hallyday. Publié en 2006, son roman Les yeux jaunes des crocodiles se vend à plus de deux millions d'exemplaires et est traduit en 31 langues. A l'automne 2019, délaissant les personnages de la série initiée par Les Crocodiles, elle publie Bed bug, chronique tendre, drôle et tragique d'une jeune femme d'aujourd'hui.

 

LOULOU ROBERT

© Maxime Reychman

Loulou Robert a vingt-six ans. Après une expérience douloureuse dans le mannequinat, elle choisit l'écriture. Dès la parution de son premier livre, Bianca, elle s'est faite une place à part dans le monde de la littérature. Depuis, elle a publié Hope et Sujet inconnu. Je l'aime (Ed. Julliard), sorti en septembre 2019, est son quatrième roman.

 

PIERRE ROCHEFORT

© Manu Brûlé

Pierre Rochefort est né en 1981. Il est le fils des comédiens Jean Rochefort et Nicole Garcia. Après avoir suivi une formation théâtrale, on le retrouve régulièrement au cinéma, sur les planches et à la télévision. Nominé au César 2015 pour le film Un beau dimanche, il vient à Tours avec Agnès Ledig pour présenter leur audio-livre Compter les couleurs (Ed. Flammarion) pour lequel il a prêté sa voix au personnage principal.

 

LAURENT ROMEJKO

© François Roelants

Laurent Romejko est né en 1963. Il est diplômé de l'École supérieure de journaliste de Paris. Il rejoint Antenne 2 dans Télématin où il présente la météo dès 1989. Responsable du service météo de France 2 pendant plusieurs années, jusqu'en 2012, il anime également Des chiffres et des lettres. Depuis 2012, il présente également Météo à la carte sur France 3. Il a récemment publié Météo 2050 (Ed. Michel Lafon) expliquant l'évolution des conditions climatiques et comment s'y préparer.

 

JEAN-MARIE ROUART (INVITÉ D'HONNEUR)

Jean-Marie Rouart est né en 1943. Il est le fils du peintre Augustin Rouart (1907-1997) et l'arrière-petit-fils des peintres et collectionneurs Henri Rouart (1833-1912) et Henry Lerolle (1848-1929). Chroniqueur et éditorialiste pour divers journaux, il publie son premier roman en 1974, La fuite en Pologne (Ed. Grasset). En 1977, il reçoit le Prix Interallié pour Les feux du pouvoir et, en 1983, le Prix Renaudot pour Avant la guerre. Alternant romans et essais, il est primé par l'Académie française en 1985, pour Ils ont choisi la nuit (Ed. Grasset). Parmi ses titres les plus récents, notons La vérité sur la comtesse Berdaïev et un Dictionnaire amoureux de Jean d'Ormesson. En novembre 2019, il publie Les aventuriers du pouvoir, de Morny à Macron (Ed. Robert Laffont). Jean-Marie Rouart a été élu à l'Académie française en décembre 1997. Il est l'invité d'honneur du 1er salon du livre de Tours organisé par l'association Livres en Loire.

 

CHRISTIAN SAUVAGE

Christian Sauvage est né en Normandie. Rennais d'adoption depuis 2008, Christian Sauvage travaille comme cyber-enquêteur au service national des enquêtes de la répression des fraudes. Auteur de plusieurs romans dont les histoires se déroulent principalement à Paris, il se lance dans la carrière d'écrivain en 2017 avec Juramento, son premier polar. Suivent La mécanique des fous et Venenum. En 2019, intégrant l'univers de la bande dessinée, il publie Ricochets (Ed. A&H), un polar graphique sombre et haletant.

 

Junko SHIBUYA

Née à Hyogo au Japon, Junko Shibuya est auteure-illustratrice et graphiste. Elle étudie le design à l'université des arts Musashino à Tokyo. Après une longue expérience dans l'architecture, elle se lance en 1997 dans le design graphique et l'illustration. C'est en 2000, après la naissance de sa fille, qu'elle commence à écrire et illustrer des livres pour enfants. "Au bureau des objets trouvés" (Actes sud junior) est lauréat du prix des Incorruptibles 2017/2018 niveau Maternelle. Depuis 2005, elle vit et travaille à Paris.

 

Yoan SMADJA

© Melania-Avanzato

Yoan Smadja a mené des études de Relations internationales (HEIP) et d'Histoire (Université de Tel Aviv). Il a travaillé dans des secteurs divers : organisations non gouvernementales, service économique de l'ambassade de France en Israël, agroalimentaire.  J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi  (Editions Belfond) est son premier roman. Yoan Smadja recevra au Salon du Livre de Tours le "Prix Honoré de Balzac 2019" décerné par le Jury de Livres en Loire.

 

MAUD TABACHNIK

© Charles Roux

Maud Tabachnik a vécu quelques années en Touraine avant de rejoindre Paris. Kinésithérapeute, elle publie son premier roman en 1990, La vie à fleur de terre (Ed. Denoël). Auteure d'une trentaine de polars devenus cultes, notamment Le Cinquième Jour et Le Festin de l'araignée, elle est considérée comme l'une des pionnières du roman noir au féminin. Ses personnages sont souvent des survivants, la vengeance et la justice étant au coeur de ses intrigues. Son nouveau titre, Jours de glace, nous entraîne au Canada, en pleine tempête de neige. Quatre dangereux psychopathes viennent de s'évader d'une prison ultra-sécurisée… A l'occasion de la sortie de ce livre, Le Monde écrit de Maud Tabachnik qu'elle est « l'une des meilleures auteurs de thrillers français ».